Bienvenue à ceux qui aiment lire et écrire

» Catégorie : Non classé


Poème pour l’association »M’LIRE » de BENI-SAF.

Commentaires » 0

M ’ L I R E 

 

Lis ! ordonna le seigneur au dernier des envoyés 

Lisez ! Étudiez ! dit le prophète aux peuples égarés 

Comme l’albatros, déployons nos ailes et volons ! 

Tournons les pages, feuilletons les livres et partons ! 

Le monde avec ses immenses mers et ses vastes terres 

Tourne entre nos mains, sous nos yeux et sans frontières 

Nos cœurs perçoivent les sanglots des malheureux, 

Les rires innocents, et même la gaieté des amoureux 

Sans visa ni franchise, glissons l’œil dans les belles œuvres 

D’un Kais ou Antara, et respirons le désert arabe qui enivre 

D’un Hugo ou nous afflige la triste destinée d’Esméralda 

Ou la solitude d’Emma l’incomprise que Flaubert dénuda 

De Zola, se dégagent senteurs et rumeurs, 

S’élèvent les clameurs puis coulent sang et sueur. 

Plongeons dans la nature et retrouvons l’essence 

En consultant les manuscrits avec nos sens. 

Le soir venu, quand tout s’éteint et vient l’ennui 

Le compagnon fidèle de son aide nous appuie. 

M’lire, lueur dans les ténèbres tu as jailli 

Les enfants de cette morne cité, tu as réjoui 

Théâtre, livres, langues, musique et belles lettres 

Dans nos vies, ont resurgi et ont fait naitre 

Le désir de rêver, de partir, pour que l’âme s’évade 

Alors, lisons encore pour que dure la ballade

 

 

 

Poème  » Le serin « 

Commentaires » 0

 A  SAFA, DJAWED ET MOHAMED 


   

 

Ou suis-je ?se  dit le petit serin dans la cage

Pourquoi suis-je surveillé par ce gros visage ?

Il me fait peur !le sait-il ?il se rapproche encore !

Il me verse de l’eau et des graines, mais il ignore

Que j’envie ceux qui sont dehors, dans la lumière,

Sur les arbres, dans les buissons et dans les airs.

Je ne suis pas le chat de la maison qu’on caresse ;

Je ne miaule pas mais répands partout l’allégresse.

Je ne suis pas le chien fidèle et bon, gardant le foyer ;

Je chante et vole en tout lieux mais ne sais aboyer.

Mon printemps dure quatre longues saisons

A l’ombre, je n’ai ni froid, ni peur, ni frissons.

A l’aurore, Je gazouille la gaieté et cache  la langueur

Le soir, je sème la quiétude et voile de mes ailes l’ardeur.

Moi aussi, comme dame nature,  je connais le désir,

Mais,  frustré, peiné, meurtri, las et sevré de plaisir,

Je dépéris, je décline, et ma légère âme me quitte,

Oui !  J’ai une âme et un cœur qui bat et s’agite.

Je veux mourir au loin dans les bois, et sentir le jasmin,

Battre des ailes une dernière fois et suivre mon chemin.

Poème  » Le chaton « 

Commentaires » 0

LE CHATON 

Blotti dans un coin, Tremblant de peur et de froid, 

Faim, nuit, bruit ; le monde nouveau t’a repoussé 

J’ai perçu alors ton faible cri à la porte de mon toit 

Sale, blessé, meurtri, sur mon cœur tu t’es adossé 

Joli petit chaton, chez moi, jamais tu ne seras peiné 

De lait, caresses et chaleur, tu ne manqueras point 

De rires et de jeux, par les enfants tu seras soigné 

Et tes gais murmures seront ouïs de tous les coins 

Tes  doux ronronnements apaiseront mes soucis 

Effarouché, dans les recoins sombres, tu te terres 

Tu sortiras dans la lumière du soleil et diras merci 

De joie et bonheur, tu négligeras même la chatière. 

Ta mère, déesse de fécondité, chérie par pharaon 

Le diable vêtu de noir, se glissant le long des murs 

Tes frères, djinns hantant les chaumières d’antan 

Achever sept âmes sacrées, que ton trépas est dur ! 

Dans nos rêves et nos contes, tu as porté des bottes 

« Chat perché », mot magique de nos jeux d’enfants 

Nous berçait, et fascinait même les illustres poètes 

Fable ou réel, j’aime mon chaton miaulant et griffant. 

 

 

Quel est le but de la création de ce blog ?

Commentaires » 0

J’ai crée ce blog pour plusieurs raisons :

  • Publier mes écrits d’amateur, surtout mes poèmes, après tant d’années de lecture.
  • Grâce à d’éventuels visiteurs de ce blog, avoir une idée de ce que valent mes écrits, par leurs critiques et aussi pour m’améliorer grâce à leurs conseils.
  • Inciter ceux qui aiment écrire comme moi, pour le plaisir, de publier leurs textes sur ce blog, et échanger avec eux les idées dans les domaines de la littérature et de l’art en général.
  • Aider certaines associations  culturelles et humanitaires de ma ville, en les faisant connaître.

                                                                                     Le serin